Conclusion

Conclusion :

Avant toute chose le mouvement libertin est né d’un mode de penser. Celui-ci à été approfondi par les libertins qui sont apparus au XVIIème siècle, mais il s’est totalement imposé au XVIIIème siècle grâce à différents ouvrages comme Les Liaisons Dangereuses de Laclos ou encore ceux du marquis de Sade connu pour ces frasques libertines.

Les libertins sont présents aussi parmi les philosophes de cette époque avec leurs mentalités avant-gardistes malgré les opinions plutôt réservées du Roi.

Le libertin est considéré par l’Eglise comme une personne dépourvue de foi Chrétienne qui ne respecte pas les conventions de l’époque.

Le libertin étant freiné par la censure de la littérature il peut donc ainsi s’exprimer librement dans le théâtre ou l’opéra.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site